Sentinelles de Cernavoda (Roumanie) : le fondeur enfin attesté…

Lors de notre passage près du Danube, il était difficile d’approcher du pont, non pas du fait des sentinelles signées Léon Pilet, mais parce qu’un pont est toujours stratégique. Le pont est désormais désaffecté, monument historique. Mais l’origine des statues restait encore incertaine. Le « mystère » est levé grâce à deux documents.

D’une part, une photo de 1904 de la cour de l’usine Durenne à Sommevoire où l’on voit derrière Samuel Champlain le soldat que l’on retrouve sur le côté du pont roumain (merci à Bruno Driat (Compagnons de Saint-Pierre) qui nous a communiqué cette photographie d’archives)

D’autre part, un article du Journal illustré où on relate l’inauguration de ce pont et la sculpture de  Pilet (ainsi que la mention Durenne).

Nulle part, le métal est précisé : fonte ? L’article de 2009 parle de fonte.  Les photographies récentes ne donnent pas d’information technique (coulures, défauts). A confirmer donc.

Voir la fiche : https://e-monumen.net/patrimoine-monumental/sentinelles-2-pont-carol-ier-cernavoda/

48 vues