Un heurtoir en fonte du XVIIIe siècle : une vente documentée

Le site ProAntic propose ce produit : ce qui est intéressant, c’est que pour une fois une notice précise l’origine de l’objet  : nous la reproduisons. Pour les personnes tentées par l’achat, le lien est rappelé à la fin de l’article

HEURTOIR EN FONTE DE FER REPRÉSENTANT UN…

Heurtoir en fonte de fer représentant un fauve marin attrapant un serpent. Marteau en forme d’animal chimérique au corps de lionne et. à la queue de poisson tournant sa tête vers la gauche, la gueule ouverte et les sourcils froncés; il retient dans scs griffes un reptile au corps entrelacé qui forme la platine.

Lyonnais. XVIIe siècle H : i8.5 cm L : 25 cm P : 17 cm

Provenance: maison du quartier Saint-Jean. Lyon.

Ouvrage consulté; B. Bergbauer, La France des fondeurs – Art et usage du bronze aux XVIe et XVlle siècles. Paris. 2010, pp 13 et 76.

On connaît une autre version de ce rare heurtoir que l’on peut voir sur la porte d’entrée d’une maison de la cité médiévale de Pérouges. On sait qu’au XVlle siècle les fondeurs pouvaient produire aussi bien des objets en bronze qu’en fonte de fer, ce qui permettait de multiplier les tirages d’un même modèle, que cela soit dans le domaine des médailles, des mortiers, des chenêts ou des taques de cheminées. Il est toutefois très rare de rencontrer des heurtoirs issus de cette technique, ce type d’objet étant généralement réalisé en fer forgé.

A l’image d’un rare mortier en fonte de fer appartenant à une collection particulière attribué au Maître IF du Puy-en-Vclay, connu pour son importante production de mortiers en bronze, ce heurtoir provient vraisemblablement d’un atelier de fondeur d’objets domestiques en bronze.

La symbolique du lion en tant que gardien de la maison ou d’un lieu de culte est un thème très ancien comme en témoignent les nombreux anneaux ou marteaux de porte de l’époque romaine. Toutes les époques ont ensuite repris ce thème. Son association avec le serpent, identifié au Mal ou au péché, est ici très parlante


Notice mise en ligne par l’antiquaire qui a proposé cet objet : https://www.proantic.com/display.php?mode=obj&id=574730

574 vues