Revue de presse : Le HF4 de Carsid (Charleroi) ne sera pas classé

La Ville perd aussi les 4 millions de subsides liés à la valorisation du site.

C’est ce jeudi 19 mars qu’expire la protection dont bénéficiait le HF4 de Carsid, inscrit sur la liste de sauvegarde du patrimoine wallon depuis un an. Il n’y aura pas de nouvelles mesures de préservation : au terme des auditions en commission parlementaire et après sa rencontre avec le collectif citoyen de Charleroi, la ministre Valérie De Bue en charge du Patrimoine a décidé de ne pas initier de procédure de classement du haut fourneau. « Si la construction métallique présente un intérêt architectural, le HF4 est dépouillé de ses annexes », observe-t-elle. « Il ne représente donc plus un ensemble cohérent. Or, les grands ensembles industriels classés sont conservés de manière globale. »

La déconstruction des installations périphériques a ruiné l’intérêt d’un classement comme monument. Le permis octroyé pour la démolition ne permet toutefois pas de raser le HF4, dont la structure doit être maintenue. Tant que son état de stabilité le permet. Rien n’oblige son propriétaire le groupe Duferco à en assurer l’entretien.

L’autre mauvaise nouvelle, c’est que les subsides réservés pour soutenir le rachat, la valorisation et la mise en sécurité du site sont perdus. Sous la précédente législature, le ministre CDH René Collin avait inscrit un crédit de 4 millions d’euros.

La ville porte une lourde responsabilité dans ce dossier. L’octroi du subside était en effet conditionné au respect de trois conditions : Charleroi devait effectuer elle-même le rachat du bien, monter un projet de valorisation et procéder à la sécurisation du périmètre. Rien de cela n’a été réalisé. Comme l’échevin du Patrimoine PS Thomas Parmentier s’en était expliqué au conseil communal, la ville n’en avait pas les moyens. C’est ainsi que le dossier a été mis en suspens, jusqu’à putréfaction.

Selon la ministre De Bue, un classement isolé du HF4 ne peut se concevoir sans un plan de réaffectation global de la Porte Ouest de Charleroi, ce qui n’existe pas. Parce que l’intérêt social du HF4 est indéniable, elle encourage la Ville à se mobiliser, avec l’appui de la Région, autour d’un projet de redéploiement global du site dans lequel le HF 4 non classé pourrait être valorisé. A condition que Charleroi ait l’intention d’agir.

D.A. Publié le – Mis à jour le

Source : https://www.dhnet.be/regions/charleroi/le-hf4-de-carsid-ne-sera-pas-classe-5e723d0bf20d5a29c678fa84

123 vues
mattis nec risus. justo vel, tempus ut diam quis, fringilla efficitur.