Revue E-Phaistos : Mutations techniques dans le domaine de la fonderie à Kolonkani-Ba (province de Kossi, Burkina Faso)

Mutations techniques dans le domaine de la fonderie à Kolonkani-Ba (province de Kossi, Burkina Faso)

Elise Thiombiano-Ilboudo

Résumé

e-phai%cc%88stos-vol-v-1-avril-2016_1Le système de production des marmites en aluminium tel que proposé ici est la création de monsieur Adama Traoré. À l’origine, il n’est pas issu d’une famille de métallurgistes ou de forgerons- fondeurs. La conversion de sa famille au métier de fondeur est relativement récente car elle date d’une soixantaine d’années. L’ancienne méthode, connue de ses parents, nécessitait un tour muni d’une manivelle qui envoie de l’air dans le foyer pour fondre les objets en aluminium, afin de fabriquer des marmites et autres ustensiles de cuisine. De passage en Mauritanie à destination du Burkina Faso, Adama Traoré acheta une bobine électrique à toutes fins utiles. Une fois à Kolonkani-Ba, le village de ses ancêtres, il lui vint l’idée d’utiliser cette bobine électrique pour produire de l’énergie afin de minimiser les efforts consentis pour la production des marmites. Il inventa un mécanisme qui utilise désormais la bobine électrique, une batterie et des plaques solaires afin de créer l’énergie pour fabriquer les marmites en aluminium.

Pour accéder au texte :  mutations-techniques

Vous pourrez  télécharger la revue intégrale en cliquant sur le lien suivant :
https://drive.google.com/file/d/0B227re4VFxrSaDFoRTNZbVItalk/view?usp=sharing

501 vues