Revue de presse : Sougland (Aisne) fonderie active et patrimoniale

Il n’y a pas que la Haute-Marne qui parle de fonderie et qui rêve (un peu ici à Sougland) de patrimoine : revue de presse : article publié sur le site du conseil départemental (donc évidemment élogieux).

source : https://www.aisne.com/actualités/fonderies-de-sougland-un-patrimoine-industriel-bien-vivant

Publié le 25 octobre 2018 – Mis à jour le

FONDERIES DE SOUGLAND : UN PATRIMOINE INDUSTRIEL BIEN VIVANT

475 ans ! Les Fonderies de Sougland ont traversé les siècles et ont su se renouveler alors que le secteur de la métallurgie a connu de graves crises. Misant sur l’innovation, elles apportent des solutions adaptées à leurs clients. Le développement de l’entreprise passe par le recrutement, et des offres sont à pourvoir !

Implantées depuis 1543 à Saint-Michel, les Fonderies de Sougland ont résisté aux crises ayant secoué le monde de la métallurgie. Labellisées « Entreprise du Patrimoine Vivant » et « Vitrine industrie du Futur », les Fonderies de Sougland ont développé un savoir-faire reconnu à l’international.

Si historiquement l’entreprise était connue pour ses poêles et cuisinières, elle a investi un tout autre domaine au XXe siècle : la production de pièces techniques pour l’industrie. Un virage qui a sauvé l’entreprise.

TRANSMETTRE LE SAVOIR-FAIRE

« Nous avons des difficultés à trouver des salariés alors que notre carnet de commandes est bien fourni »souligne Yves Noirot, Directeur général des Fonderies de Sougland. Cette entreprise, qualifiée « d’artisan industriel », mise sur la qualité. Ici la production est manuelle, pas de robot ! Malheureusement les candidats motivés se font rares…

« Nous recherchons des salariés qui ont du courage et du potentiel » a résumé le Directeur général lors de la visite de Nicolas Fricoteaux, Président du Conseil départemental de l’Aisne, accompagné de Jean-Louis Bricout, Député de la 3èmecirconscription de l’Aisne ainsi que de Marie-Françoise Bertrand, Conseillère départementale. Pour assurer l’avenir, les Fonderies de Sougland ont l’ambition de se doter d’un centre de formation en interne afin de transmettre leur savoir-faire unique, développé au fil des siècles. Le site compte 70 employés, dont 45 ouvriers. « Pour répondre à la demande il nous faudrait 20 à 30 personnes de plus. »

L’activité des fonderies illustre la diversité des compétences de celles et ceux qui y travaillent. Plus de 1 000 pièces différentes y sont produites à l’année ! Entre la commande et la réalisation il faut être réactif car il n’y a pas la possibilité de bénéficier de plusieurs semaines de délai, comme dans d’autres usines. La force de l’entreprise c’est sa capacité à s’adapter, à répondre à la demande du client. « Nous apportons des solutions à nos clients et avons renforcé notre pôle Recherche & Développement dans ce sens. »

Pour attirer les talents, mais aussi les clients, les Fonderies s’ouvrent régulièrement aux visites. « Nous avons un très beau site, agréable à découvrir quand il fait beau ! Nous avons des poêles et cuisinières anciens, avec pourquoi pas l’idée d’ouvrir un petit musée dans l’avenir. » Au printemps dernier, les journées portes-ouvertes ont remporté un franc succès.

INVESTIR ET INNOVER

Le savoir-faire des Fonderies a largement dépassé les frontières françaises. Parmi ses clients les plus prestigieux : l’US Navy. « Nous fabriquons des pièces qui sont intégrées dans des moteurs hauts comme des immeubles de 2 à 3 étages, c’est énorme ! »

Dans l’atelier, le travail des ouvriers est impressionnant. La fusion des métaux est toujours réalisée de manière traditionnelle. Le métal en fusion doit ensuite être coulé dans les 15 minutes. Des pièces de toutes tailles sortent de l’usine, de quelques grammes à plusieurs tonnes.

Spécialisées dans la conception de pièces techniques pour l’industrie, les Fonderies de Sougland investissent constamment pour innover et se développer. Depuis 2015, 10% du chiffre d’affaires est investi dans l’amélioration de l’outil de production et de la qualité de vie au travail, le respect de l’environnement, la sécurité au travail… A cela, s’ajoutent 7% du chiffre d’affaires investis dans la Recherche & le Développement.

La force de l’entreprise est de pouvoir trouver une solution en collaboration avec les clients. En amont de la fabrication, l’entreprise s’est dotée d’outils numériques permettant d’élaborer des plans en 3D ou encore d’une machine mesurant une pièce à remplacer sous tous ses angles, en vue de la reproduire à l’identique. Les outils numériques permettent également de réaliser des contrôles très poussés sur les produits finis. Aujourd’hui, les Fonderies de Sougland proposent une prestation sur-mesure qui séduit les clients. « On nous le répète souvent : Sougland va bien nous trouver une solution ! »

58 vues