Retour à Saint-Denis de la Réunion

TROIS MOIS À BOURBON EN 1868… (Suite)

Après son arrivée à Bourbon comme rédacteur du journal catholique et monarchiste « La Malle », Charles Buet découvre le chef-lieu. (…) Au-delà des monuments et des édifices importants, le journaliste sait être attentif à quelques aspects extérieurs de la vie quotidienne. C’est là souvent le côté le plus intéressant de ses récits (…)

Les églises : La cathédrale de Saint-Denis en 1863 (Album de Roussin)

« La cathédrale n’a rien de bien remarquable, mais elle est ornée d’un beau péristyle (galerie à colonnes) et l’intérieur est bien décoré ; on y voit même des tableaux de prix, entre autres une Assomption attribuée à Ribeira… Mais ce qui attire l’attention, c’est le carillon qu’elle possède et qui, trois fois par jour, à l’Angélus, se fait entendre. La place qu’elle domine est ornée d’une belle fontaine, et une rangée de palmiers magnifiques l’entoure (…) Il était cinq heures quand nous sortîmes du presbytère. Je fus frappé du nouvel aspect de Saint-Denis. Tout s’éveillait dans la nature et sortait de la somnolence où l’avait plongée l’ardeur des rayons du soleil. On entendait le murmure confus de la foule, le roulement des voitures, les chants des ouvriers quittant leur travail, partout les accords du piano, ou les sons du piston, de la clarinette, le cri des perruches ou celui des bengalis. Les Noirs jouaient ; les nénènes conduisaient leurs bébés à la promenade ; les mulâtresses sortaient en toilette tapageuse, et les commerçants fermaient leurs magasins. Quelle animation et quelle différence avec l’heure de midi où la chaleur réduit chacun à s’enfermer et à faire la sieste !… »

eglise 1863 Ile_bourbon

Cliquez sur la vignette pour voir l’image en grand : vous découvrez la fontaine sur la gauche

comparez avec notre fiche e-monumen :

 source :  http://dpr974.wordpress.com/2012/10/21/trois-mois-a-bourbon-en-1868-suite/

750 vues