Questions autour de la fontaine des éléphants à Chambéry

Sculpteur : Sappey… Mais qui est le fondeur ?

Monument célèbre à Chambéry, la fontaine est en fait  triple : une fontaine où quatre éléphants délivrent de l’eau par la trompe, une colonne en forme de palmier pour l’exotisme, et en haut, la statue du Général de Boigne. Son surnom est aussi pittoresque que son apparence : les quatre-sans-culs puisque, des éléphants, il n’y a que la partie avant. Mais qui a réalisé ce monument ?

 

interrogé, le syndicat d’initiative dit : pour la statue, fonderie Crozatier ; pour les éléphants Val d’Osne. Mais il n’y a pas de signature apparente. Et la chronologie pose quelques questions.


  • 1832 : la décision d’ériger un monument est prise et un concours est lancé.
  • 1833 : Sappey, sculpteur savoyard, est retenu.
  • Décembre 1838 : la statue est inaugurée.

Or le Val d’Osne commence à produire en 1836 et signale surtout une production de fonte d’ornement type grilles et balcons ; la statuaire n’arrive qu’à la fin de la décennie. On imagine mal une fonderie qui a un projet commercial passer sous silence une telle réalisation qui en jette (et pas seulement de l’eau) d’où notre doute. La chasse à la signature est ouverte.

La fonderie Vincent à Lyon qui a restauré la statue il y a quelques années n’a pas d’information précise, n’a rien vu.

Cette fontaine est le monument le plus célèbre de Chambéry ; elle a été érigée en 1838 par le sculpteur grenoblois Pierre-Victor Sappey  qui commémore les exploits en Inde des Marathes du Comte de Boigne (1751-1830) après sa mort en 1831. Le Conseil de Ville de Chambéry a porté son choix sur le projet de ce sculpteur pour son originalité et son faible coût. Ce monument est inauguré le 10 décembre 1838. Le Comte de Boigne a aussi à son actif la sauvegarde du Taj Mahal qu’à l’époque les Indiens voulaient détruire.

L’ensemble, haut de 17,65 mètres, est une habile superposition de trois monuments : une fontaine, une colonne et une statue. La fontaine présente dans son plan la croix de Savoie. Quatre éléphants réunis par la croupe, réalisés en fonte de fer, jettent l’eau par la trompe dans un bassin de forme octogonale. Ils portent chacun une tour de combat surmontée d’un bas-relief ou d’une inscription. Au-dessus se trouvent une grande variété de trophées : « Des armes persanes, mogholes, indoues ; divers objets rappelant les mœurs, les arts et la civilisation des peuples que le général de Boigne a combattus ou gouvernés, composent les trophées ». La grande colonne est symbolisée par un tronc de palmier, elle porte en son sommet la statue du Général. Il est représenté avec le costume de lieutenant-général de S.M. le roi de Sardaigne.

Épargnée par le bombardement de mai 1944, la statue trône dans la perspective de la rue de Boigne et reste encore aujourd’hui un emblème fort de la ville.


Victor Sappey, connu aussi sous le nom de Pierre-Victor Sappey est un sculpteur français, né à Grenoble le 11 février 1801, et décédé le 23 mars 1856. Son père était tailleur de pierres. Voir sa notice sur Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Victor_Sappey

Fontaine des éléphants sur le même site : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine_des_éléphants

Sur notre site : fiche e-monumen.net

2 597 vues