L’INDUSTRIE DU FER EN LORRAINE XIIe-XVIIe siècles

par Koïchi HORIKOSHI – Préface de Michel Bur, membre de l’Institut

 La sidérurgie lorraine avant l’ère industrielle n’a jamais donné lieu à une synthèse comparable à celle que Koïchi Horikoshi offre aujourd’hui au public cultivé. La somme des connaissances sur les origines et les premiers développements de la sidérurgie en Lorraine, c’est ce jeune historien japonais qui nous la procure.
Attentif à la géographie de l’industrie du fer pré-moderne, l’auteur a illustré son travail de cartes qui en éclairent la répartition et la permanence jusqu’au XIXe siècle. Sans perdre de vue le terrain, il a eu également le souci de dégager des évolutions en essayant de cerner les grandes mutations de cette industrie, liées à l’apparition et à la généralisation de nouveaux procédés techniques.

ecran_2013-08-26_à_20.34.58
K. Horikoshi n’a pas perdu de vue non plus les hommes et tout le réseau de relations tissé entre seigneurs, marchands capitalistes et maîtres de forges.
Ainsi ce livre d’histoire technique, économique et sociale réserve-t-il au lecteur qui aura la curiosité d’en parcourir tous les chapitres le plaisir de découvrir pour la première fois, éclairé d’une subtile lumière extrême-orientale, un vaste panorama industriel, aussi instable que persistant, qu’à tort, faute d’endurance dans la quête et de persévérance dans l’exploitation des résultats, beaucoup pouvaient croire définitivement effacé.
(Extraits de la préface)

K. Horikoshi, médiéviste japonais occidentaliste, s’est spécialisé dans le Moyen Age français à l’Université de Nancy. Il est aujourd’hui professeur à l’Université de Toyo à Tokyo.

OUVRAGE RELIÉ – Un Cd-Rom inclus contenant les annexes
ISBN : 978-2-87825-401-3

520 pages – 16 x 24 cm – Prix de vente (TTC) : 45 euros


Pour obtenir le sommaire détaillé et le bon de commande : ÉDITIONS DOMINIQUE GUÉNIOT  BP 174 – 52203 LANGRES cedex
gueniot.dominique@wanadoo.fr Tél : 03.25.84.06.72 / Fax : 03.25.88.85.15

672 vues