Le Lion de Denfert-Rochereau aux couleurs du 1er mai

Le lion de Denfert le 1er mai 2009

La place Denfert-Rochereau trouve son origine dans la construction du mur des Fermiers Généraux, à la fin du XVIIIe siècle.

A cet emplacement, coupant le mur, la barrière d’Enfer (pavillon Denfert-Rochereau) avait été édifiée et marquait l’entrée de la capitale.

Le lion qui occupe actuellement le centre de la place est la réplique du lion de Belfort sculpté par Frédéric-Auguste Bartholdi (1834-1905), dont l’atelier se trouvait dans le 14e arrondissement.

Il réalisa l’original en mémoire du colonel Denfert-Rochereau qui défendit Belfort face aux Prussiens pendant la guerre de 1870-1871.
En 1879, sur proposition de Bartholdi, la Ville de Paris décida d’élever d’une copie du lion face aux pavillons de Ledoux, à son emplacement actuel.

Il mesure 22 m de long sur 11m de hauteur et  a été  conçu avec du grès rouge des Vosges.


img_0110

583 vues