La statue équestre de Louis XIV regagne le château de Versailles

VERSAILLES (AFP) — La statue équestre de Louis XIV érigée sous Louis-Philippe en 1836, a regagné lundi (26 avril), sous les applaudissements, l’entrée du château de Versailles où elle accueillera à nouveau les visiteurs après deux années de restauration.

“On rétablit un grand symbole de Versailles, un symbole d’accueil”, a déclaré Jean-Jacques Aillagon, président de l’établissement public du musée et du domaine national de Versailles.

La sculpture constituée de deux statues de bronze, le cheval et le cavalier, n’avait jamais été déplacée depuis son installation en 1836 par l’architecte Frédéric Nepveu.

Placée à plus de quatre mètres du sol sur un piédestal en pierre dure, entourée de quatre bornes de granit marquant les angles, la statue de bronze mesure environ 5,5 m de haut pour une longueur de 4,5 m.

Autrefois implantée au niveau de la grille Royale, la statue a été replacée à l’aide d’une grue au tiers inférieur de l’axe central de la place d’Armes.

La restauration d’un coût de 500.000 euros, a été possible grâce à un mécénat de 350.000 euros de la Française des Jeux. Elle a été réalisée à la Fonderie de Coubertin, spécialisée dans les bronzes monumentaux.

La restauration a porté sur la reprise des armatures internes et externes mais aussi sur le nettoyage des épidermes altérés, la réparation et le remplacement de certaines pièces, la patine générale des bronzes et le traitement final avec une cire de protection. Le piédestal a également été restauré.

“Dans quelques jours nous graverons le nom du Roi et ses dates de règne sur le socle”, a précisé M. Aillagon.

Copyright © 2009 AFP. Tous droits réservés


 

aleqm5jbrcbu37dw4pvetwe2utvytelfmaaleqm5ibz97cd7ticxpyvjcv1seztiwn9w

Louis XIV Complément (source Wikipédia)

Louis XIV à Versailles

La photo représente la statue en bronze du Roi-Soleil de la cour d’honneur due à Louis Petitot (le roi) et à Pierre Cartellier (le cheval), qui a été érigée en 1837 dans le cadre des travaux de réfection prescrits par Louis-Philippe Ier. Sur place, on peut d’ailleurs constater que les statues du cheval et du roi ont des proportions légèrement différentes. La statue a récemment quitté la cour du château de Versailles pour les ateliers de restauration. À son retour, Louis XIV et son cheval devront trouver un nouvel emplacement pour se poser, car l’ancien est occupé par la grille royale qui a été recemment restituée (juillet 2008). La question du futur emplacement de la statue a fait couler beaucoup d’encre et n’est pas encore fini !

Il existe par ailleurs à Versailles une autre statue équestre, commandée par Louis XIV en 1671 au célèbre sculpteur et architecte Gianlorenzo Bernini dit le Bernin (1598 -1680). Celui-ci la réalise en marbre et la livre en 1677 pour occuper le centre de la cour d’honneur de Versailles, mais elle déplaît au roi qui préfère le style classique et la trouve trop baroque. Elle sera par la suite transformée en Marcus Curtius et placée près de la pièce d’eau des Suisses dans les jardins de Versailles. En 1988, une réplique en plomb sera exécutée par les fonderies Coubertin et est placée dans la cour Napoléon du Louvre. En 2005, cette statue équestre remarquable a été transférée par la société Bovis vers son nouveau lieu d’exposition, à l’orangerie du château.

540 vues