Fontes n°100 : Jean-Claude Renard

Deux coups de cœur…

Le premier : les fontaines Wallace, du nom du généreux donateur philanthrope, sir Richard Wallace.

Un article paru le 17 août 1872 dans l’Illustration traduit la joie des promeneurs à se désaltérer grâce à des gobelets en fer blanc enchainés à ces fontaines.
Plusieurs modèles aux quatre cariatides dans le style de Jean Goujon soutenant un dôme à écailles de dragon furent crées par Charles Lebourg et fondues par la Maison Barbezat, au Val d’Osne
Aujourd’hui de nombreuses municipalités installent dans leur paysage urbain ces fontaines.

Le second : les bouches d’entrée du Métro de Paris.

Ces modèles d’Hector Guimard dès 1899 sur commande de la Compagnie du Chemin de Fer Métropolitain de Paris fondus par Les Fonderies d’art du Val d’Osne (Haute Marne), sont repris aujourd’hui par la G.H.M., (Générale d’Hydraulique et de Mécanique), décorent le paysage parisien. Deux balades s’imposent pour admirer deux modèles existants : la station Louvre – Palais Royal et Place Dauphine.


Jean-Claude Renard, commissaire-priseur, est l’auteur du livre « L’âge de la fonte », ouvrage précurseur de 1985, qui a précédé l’inauguration du musée d’Orsay (1986) et qui a participé à l’exhumation de la fonte d’art éditée en série. Il est un spécialiste de la faïencerie de Gien.


 

991 vues