Des anciens urinoirs aux Sanisettes «new look»

Des anciens urinoirs aux  Sanisettes «new look»

«Le grand progrès en matière de lutte contre les épanchements d’urine, c’est la gratuité des sanitaires dans la rue et dans les jardins depuis février 2006», pose d’emblée Roger Madec, de la Direction de la voirie. Mais les 420 mini-blockhaus JCDecaux ont vite été victimes de leur succès. «Ils sont vandalisés et surtout surfréquentés, puisqu’on est passés de 2,4 millions à près de 8 millions d’entrées par an ! Les mécanismes souffrent beaucoup.»
II est grand temps d’en finir. Des toilettes nouvelle génération devraient être installées d’ici la fin 2008. Toujours le groupe Decaux (Se-mup), toujours gratuites. Mais elles seront accessibles aux personnes handicapées, déplacées pour la moitié d’entre elles, et leurs horaires seront modulés (6h-22h, 6h-lh et 24h sur24).
Leurs vrais plus ? Une fontaine à l’extérieur, un toit laissant passer la lumière naturelle, et un paquet de vertus écologiques : matériaux de construction et d’entretien biodégradables, recyclage de l’eau de pluie pour le nettoyage (automatique), chasse-d’eau double volume … En revanche, elles ne fonctionneront pas à l’énergie solaire : aucune des huit propositions n’est parvenue à intégrer cette recommandation du cahier des charges dans le budget imparti.

Morgane Bertrand Paris Obs (octobre 2007)


Rappelons qu’une partie des composants des sanisettes Decaux sont en fonte made in Haute-Marne (fonderies de Brousseval); et pour le souvenir patrimonial, c’est fini : il n’y a plus rien sur place, sur la voie publique !

Vespasienne_du_boulevard_Arago

C’était la dernière vespasienne, boulevard Arago à Paris dans le XIIIe arrondissement : elle a disparu.

Une planche du catalogue du Val d’Osne montre d’autres modèles à l’époque où les villes s’équipaient au nom de l’hygiène publique.

Vous pouvez vous reporter à l’article de Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vespasienne

et relire le petit article paru dans Fontes numéro 21 de mai 1996

791 vues