Retour de Polymnie, statue volée et restituée à la municipalité de Santiago du Chili (MàJ)

Nous avons reçu de la Municipalité de Santiago un document de 26 pages qui récapitule toute l’histoire de la statue, du vol et de la récupération de Polymnie : vous pouvez accéder au pdf par ce lien.

Presentación POLIMINA ROBADA Y RECUPERADA [Modo De Compatibilidad]

Par ailleurs, ce retour de Polymnie a évidemment été commenté par la presse du Chili : voir l’article.

En espagnol

OBRA DE HIERRO FUNDIDO, QUE PESA 142 KILOS FUE SUSTRAÍDA EN ENERO DE 2014

ESCULTUA POLIMNIA VOLVIO MALTRECHA AL SANTA LUCÍA

Ignacio Molina

Finalmente la escultura Polimnia volvió al cerro Santa Lucía. Caminando claro que no. Las estatuas no caminan, a menos que sean estatuas vivientes. La cosa es que fue traslada por la Brigada de Delitos Medio Ambientales y Contra el Patrimonio Cultural (Bidema) de la PDI. Esta obra de hierro fundido, que pesa 142 kilos y mide 1,30 metros, fue sustraída en enero de 2014 desde el mismo cerro y encontrada en noviembre pasado en la hacienda de Raúl Schüler en San Francisco de Mostazal.

En la terraza Neptuno, el alcalde de Santiago, Felipe Alessandri, y la ministra de las Culturas, Consuelo Valdés, encabezaron el acto de entrega.

En la ceremonia se contó que Benjamín Vicuña Mackenna la encargó a Francia, en 1896, cuando era intendente. La ubicó en una pequeña plaza en la actual subida vehicular.

Según Justo Pastor Mellado, crítico de arte y curador, la Polimnia del Santa Lucía es la copia de una copia. En el Museo del Louvre se exhibe una réplica en mármol de la original griega. Corría el año 1870 y en la fundición de Arte del Valle de Osne, en Francia, le hicieron un molde y después réplicas en hierro. Una de esas es la que Vicuña Mackenna trajo a Chile.

La estatua, por cierto, todavía no ha sido restaurada. “Si bien no está destruida, está bastante dañada. Hay que recuperar la pintura, rasparla. Tenemos que contactar a un especialista que haga esta labor, que es de la misma refinería francesa que hizo esta escultura. Ojalá, según los plazos que me dieron, en marzo o abril la devolveríamos recuperada. Hay una caseta de seguridad ahora, de forma permanente, para que no sea sustraída”, aseguró el alcalde de Santiago

¿Qué ha pasado con las otras 20 otras esculturas que se incautaron desde el fundo? “Ya se le entregó la escultura de la República a la Municipalidad de Valparaíso. Esa escultura dio origen a toda la investigación y la incautación de las 21 estatuas. También se han devuelto esculturas al Cementerio General y al de Quillota”, aclaró el comisario Marco Orellana, de la Bidema Metropolitana.

En français un petit résumé

Auteur : Ignacio Molina

Finalement, la sculpture Polimnia est revenue sur la colline de Santa Lucia. Bien sûr que non, les statues ne marchent pas, sauf si elles sont des statues vivantes. Elle a été transférée par la Brigade des crimes contre l’environnement et contre le patrimoine culturel (Bidema) du PDI. Cet ouvrage en fonte, qui pèse 142 kilos et mesure 1,30 mètre, a été volé en janvier 2014 sur la même colline de Santa Lucia et retrouvé en novembre dernier sur le domaine Raúl Schüler à San Francisco de Mostazal.

Sur la terrasse de Neptune, le maire de Santiago, Felipe Alessandri, et le ministre des Cultures, Consuelo Valdés, ont animé la cérémonie. Lors de la cérémonie, il a été rappelé que Benjamín Vicuña Mackenna l’avait envoyée de France en 1896, alors qu’il était maire. Il la fit installer sur une petite place dans la montée au Cerro Santa Lucia.

Selon Justo Pastor Mellado, critique d’art et conservateur, la Polimnia de Santa Lucía est la copie d’une copie. Au musée du Louvre, une réplique en marbre de l’original grec est exposée. En 1870, dans la fonderie d’art du Val d’Osne, en France, on a fabriqué un moule puis des répliques en fer. L’une d’elles est celle que Vicuña Mackenna a amené au Chili.

La statue, d’ailleurs, n’a pas encore été restaurée. “Bien qu’elle ne soit pas détruite, elle est très endommagée. Vous devez récupérer la peinture, la gratter. Nous devons contacter un spécialiste qui effectue ce travail, qui provient de la même fonderie française qui a réalisé cette sculpture. Espérons-le, en fonction des délais qu’ils m’ont fixés, en mars ou avril, nous le rendrions restaurée. Il y a un poste de sécurité maintenant, en permanence, pour empêcher le vol “, a déclaré le maire de Santiago

Qu’est-il arrivé aux 20 autres sculptures saisies dans le même  domaine? ” La sculpture de la République a déjà été livrée à la municipalité de Valparaíso. Cette sculpture a donné lieu à toutes les enquêtes et à la saisie des 21 statues. Des sculptures ont également été remises au cimetière général et au cimetière de Quillota”, a déclaré le commissaire Marco Orellana, de la Bidema.

Merci à Rolando Saavedra Villegas (de Tomé) pour cette information.

Pour suivre cette affaire, utilisez les mots-clés ou tags en bas de l’article : cliquez sur Polymnie

Vous pouvez aussi voir la fiche d’inventaire dans e-monumen.net : cette fiche sera évidemment à actualiser dès que la statue retrouvée sera restaurée et mise en place.

https://e-monumen.net/patrimoine-monumental/polimnia-polymnie-cerro-santa-lucia-santiago-de-chile-disparue/

https://e-monumen.net/mots-cles/polymnie/

Lien pour l’article : http://www.lun.com/Pages/NewsDetail.aspx?dt=2019-10-09&PaginaId=6&bodyid=0

46 vues