Quand les Forges de Champagne faisaient référence (1954)

Dans le cadre de l’écriture d’un livre sur une famille d’inventeurs (Rodolausse) à Saint-Antonin, nous avons trouvé la mention des Forges de Champagne dans un carnet manuscrit détaillant tout un processus de fabrication de gaines d’obus en 1954-1955.

La matière première sélectionnée vient de Marnaval comme le montre l’extrait de la page. Il est aussi fait mention des presses utilisées. Dans une autre page, on lit que l’entreprise disposait de différentes presses dont une venait aussi de Saint-Dizier, de chez Georges.

Le carnet très instructif est en ligne sur ce site : rodolusse.savsa.net

https://rodolausse.savsa.net/category/carnet/

 

Source : Rodolausse, une famille d’inventeurs – 2023 – 240 pages. Dominique Perchet – Christian Rodolausse

D’un charron de village à des relations (houleuses) avec les compagnies de chemin de fer et la SNCF, la création, la vie et la mort d’une entreprise.

Près de 70 brevets déposés: monte-paille, inventions pour l’automobile, machines en tous genre et principalement dispositif de sécurité pour les chemins de, poussettes d’enfant, gaines d’obus pendant la guerre d’Indochine et pour finir, réfrigérateurs (tués pas la concurrence italienne dans le tout jeune marché commun qui avait subventionné le Mezzogiorno (et la Bretage), régions considérées comme sous-développées.

 

 

Loading

308 vues