Parution de Arredo & Città- 2 – 2018 : une édition consacrée aux centres commerciaux

Un univers propre sur soi (images promotionnelles)
Un faux village dédié à la consommation (Bridgeport – Oregon) https://en.wikipedia.org/wiki/Bridgeport_Village_(Oregon)

Nouvelle formule pour le magazine Arredo & Città édité par la Fondation Neri qui gère le Museo italiano della Ghisa. Raffaella Bassi s’en explique dans son éditorial. La rédaction d’une part fait appel à des personnalités, des professionnels qui présentent tour à tour des réflexions, des propositions sur la notion de centre commercial (entendre sous ce mot, le “mall” le centre commercial autonome, à la fois machine à vendre, centre de rencontres, de loisirs, destination touristique, tel qu’il en fleurit dans toutes les métropoles du monde).

D’autre part, le magazine (bilingue : italien et anglais) est comme son sujet un forum, un lieu de débat : le centre commercial est souvent un bel objet (du moins quand il est décrit dans les vues d’artistes qu’affectionnent les promoteurs des  projets architecturaux ou quand il est mis en scène par les photographes qui mettent en valeur les ambiances, les détails originaux, les recherches sur le décor, la lumière (domaine d’excellence de Neri SPA). Mais le centre commercial – et plusieurs auteurs s’en font l’écho – est en même temps  et d’abord surtout,  une “cash machine” qui peut détruire les rues et les centres villes (les premiers centres commerciaux de l’histoire),  un temple de la consommation (ce qui est problématique dans un monde où cette frénésie du toujours plus est de plus en plus contestée), une machine à séduire.

Arredo & Città est donc tout à la fois une ode à l’ambition, la qualité, la beauté de ces malls où les meilleurs architectes ont oeuvré… et un regard distancié sur ces ensembles. Les deux cartes postales historiques du centre commercial  de Minneapolis The Southdale Shopping Center montrent que ce qui était à l’époque (pas si ancienne que cela) la modernité semble aujourd’hui assez déprimant. Que certains centres commerciaux prennent la forme d’un village (certes appelés “shopping village” comme ce The Bridgeport Village Mall (P+R Architects studio primé en 2006 pour cette réalisation (Gold Nugget Grand Award for Outstanding Retail Project.) ressemble à un hommage du vice à la vertu : il y a même un kiosque à musique !  Plusieurs contributions mettent en avant le rôle de la ville. Pourtant, le système marchand mondial (dominé par les grandes enseignes du luxe et les franchises) préfère les centres “autonomes” car ils sont contrôlés :  ils échappent à l’aléa, l’incertain de la vie citadine (ce qui est la richesse de la ville) : ils sont parés désormais de vertus “durables” : végétalisés, humanisés, ouverts à d’autres activités : loisirs, culturelles, voire même caritatives… mais ils sont toujours conditionnés par un impératif de rentabilité.

Cette édition est donc en soi un quasi-colloque : du rôle des centres commerciaux dans notre siècle… Entre la fascination technique du  bel objet propre sur soi et la notion d’urbanité (faire société, vertu de plus en plus menacée)… Débat ouvert. Téléchargez et lisez cette édition très actuelle.


Editorial par Raffaella Bassi  –

Sommaire

Cities are good for you…and your shopping! –  Le città sono meglio per te… e per il tuo shopping – Davide Minniti

The mall is dead long live the mall!  – Il centro commerciale è morto, lunga vitaal centro commerciale! – Riccardo Marini

Pride of place  – Orgoglio del luogo – Danny Crump

Landscape Architecture and the Green Stuff; 42it is so much more! – L’architettura del paesaggio e il verde: c’è molto di più!  – Paul Kissinger

Light time economy 60 Lighting up the night time environment – Luce ed economia Illuminare l’ambiente di notte – Paul Nulty

A city is more than a place in space  – Una città è più di un luogo nello spazio – Masato Kametani

Light in retail, for an architecture in service of a function  – La luce nel retail, per un’architettura al serviziodi una funzione – Adolfo Suarez

The renewal of the rite – Il rinnovamento del rito – Vittorio Caponetto

Between the opposites of light – Il proficuo tra gli opposti nella luce – Andrea Cacaci

Creating a place to remember  – Creare un luogo da ricordare – Carla Wilkins

 

 

 


Toutes les éditions de Arredo & Città sont accessibles en ligne sur le site du MIG

MUSEO ITALIANO DELLA GHISA
S.S. Emilia 1671 Longiano (FC), loc. Ponte Ospedaletto, Italia

www.museoitalianoghisa.org

336 vues