Le retour du lion à Ancerville (Meuse)

Le lion emblématique d’Ancerville a retrouvé sa place. Samedi 13 juillet a eu lieu l’inauguration de la nouvelle fontaine surmontée du Lion d’Ancerville.

Un accident de la circulation avait mis à mal cette fontaine. Le socle a été refait entièrement et la statue du lion qui avait été fêlée a été moulée et coulée à la GHM à Sommevoire.

Ce lion a retrouvé ses dents qui avaient disparues depuis très longtemps semble-il, en regardant les cartes postales anciennes.

De nombreuses personnes étaient présentes lorsque le maire Mr Canova a dévoilé cette nouvelle réalisation.


Photos : Sylvain Roze

Voir la fiche de la statue sur e-monumen.net : https://e-monumen.net/patrimoine-monumental/lion-ancerville/ (la fiche va être réactualisée)


Lire également:

à propos de la fabrication du lion en usine : https://www.fontesdart.org/le-lion-dancerville-resurrection/

http://www.estrepublicain.fr/edition-de-bar-le-duc/2017/07/15/la-statue-du-lion-a-retrouve-sa-place

Ancerville La statue du lion a retrouvé sa place – L’emblème d’Ancerville avait été la victime indirecte d’un accident de la circulation en octobre dernier. La statue originelle était trop abîmée. Une nouvelle a été fondue.

Le maire d’Ancerville, Jean-Louis Canova, souhaitant longue vie à un lion qui a retrouvé toutes ses dents.

Le maire d’Ancerville, Jean-Louis Canova, souhaitant longue vie à un lion qui a retrouvé toutes ses dents. Un maire et des habitants heureux du retour du symbole local. Le piédestal en morceaux, après l'accident d''octobre dernier. Le carrefour s'est retrouvé privé d'un symbole fort. L'ancien lion avant l'accident qui l'a abîmé.
 Le lion symbole d’Ancerville, destitué en novembre, a retrouvé sa place, dominant le carrefour qui porte son nom à l’entrée de la commune. Déjà victime en mars 1988 d’un accident, suite à la dense circulation sur l’ex-RN 4 traversant alors le village, la statue a connu le même sort en octobre dernier. L’animal en fonte présentait une fente au niveau du dos, qui aurait entraîné des dégâts au fil du temps.

Après une première expertise dans les ateliers de la fonderie de Sommevoire (Haute-Marne) et accord des assurances, il a été décidé de fabriquer un nouveau lion.

À l’aide de la statue abîmée, il a fallu lancer la fabrication d’un moule en sable dont le fond a été badigeonné de résine pour faciliter le démoulage. Puis s’en est suivi le coulage de la fonte en fusion avec blocage du moule par des clavettes et attendre quatre heures pour le démoulage.

À la suite de cette étape, le passage à l’ébavurage a été moment important, avec des retouches. Les dents manquantes ont été posées. Une peinture époxy dont la couleur a été choisie par les élus municipaux a été appliquée. Cette même peinture a été appliquée à « l’ancien lion » qui a trouvé une retraite protégée : il trône désormais sur le palier de la salle du conseil.

Le regard tourné vers l’Est, d’un poids de l’ordre de 200 kilos, la patte droite immobilisant un boulet de canon, retrouvant ses dents disparues sur son ancêtre, le nouvel emblème de la localité a été présenté aux habitants jeudi soir lors la traditionnelle retraite aux flambeaux de la fête nationale.

Une halte a été organisée à l’endroit avec animation par l’amicale ancervilloise alors que le maire a dévoilé l’animal. Une foule d’habitants a applaudi ce moment, fière de retrouver ce symbole, le tout accompagné de commentaires « Ancerville sans lion n’était pas Ancerville », « Il nous manquait » « Un rendez-vous est de nouveau possible à cet endroit ».

Le socle support a été aussi réparé à l’identique, en pierre d’Euville. Sur ce dernier on retrouve la roue servant à activer l’ancienne fontaine qui ne sera toutefois pas réactivée.

35909€ C’est le coût de l’opération prise en charge par les assurances pour la réfection de la statue et de son socle.

14 vues