Le Bon berger : un bronze du Val d’Osne au Père Lachaise

Pour changer de la fonte de série, regardons ce bronze caché dans les hauts du cimetière (40° division). Il représente la parabole du Bon berger, ou du Bon Pasteur qui va chercher la brebis égarée, qui compte autant que le reste du troupeau. La sculpture est de Pierre Curillon (1866-1954): le monument se dresse au centre d’un espace clos mais accessible.

La famille Davilliers avait fait réaliser ce monument d’après le dessin d’Emma, l’une des filles enterrée ici. La date est incertaine mais doit être assez tardive d’après les éléments stylistiques.
Mais ce qui n’était pas prévu, c’est que la statue a acquis des pouvoirs magiques : elle est censée guérir des problèmes sexuels pour qui va frotter le museau du mouton poli par les attouchements. Cette tombe fait partie de la série des sépultures qui attirent les mystiques et amateurs d’ésotérisme qui ne manquent pas dans le cimetière.


Cliquez sur une des images pour lancer la visionneuse

 

1 063 vues