De Haute-Marne au Périgord : d’or et de fer…

Visite dans le Périgord : un petit résumé par Sylvain Roze (et un reportage en photos)

Nous avons été accueilli à la mairie de Thenon par Patrick Chouzenoux et par le maire Dominique Bousquet ;  le programme de la visite nous a été présenté.

Mines d’or

Le village de Jumilhac-le-Grand était le lieu de rendez-vous. Philippe Roubinet a fait une présentation des mines d’or du Limousin à l’époque gauloise et celte. La conférencière Béatrice Cauet archéologue du CNRS a détaillé les mines d’or gauloises. La matinée s’est poursuivie par la visite du musée de l’or et une démonstration d’orpaillage avec Philippe Roubinet. Le repas a été pris sur place.

Ensuite une séance d’orpaillage s’est passée dans la rivière en contrebas du château suivie d’un déplacement sur le site aurifère des « Fouilloux » afin de voir les vestiges de l’exploitation.

Le soir une conférence été organisée à Limeyrat avec Pascale Lagauterie ayant pour thème : “Dans les pas des migrants fuyants nos campagnes, ravagées par le phylloxéra et le déclin de nos forges à la fin du XIX e siècle.”

Boissière d’Ans

Le dimanche matin nous avons visité les vestiges des hauts fourneaux de la Boissière d’Ans qui ont servi à couler des canons. Cette forge étaient la propriété de la famille Festugière qui est ensuite venue s’installée à Brousseval.

Le repas a été pris dans une ferme auberge avec les spécialités périgourdines à base de canard.


Nos amis du Périgord nous ont montré que lorsque nous grattons le sol de la Haute-Marne nous trouvons du minerai de fer alors que eux trouvaient de l’or, mais ceci est une histoire d’un autre temps.

67 vues