Bordeaux : un patrimoine à déguster

Sauf qu’en l’occurence, il s’agit plutôt de l’eau des fontaines. Mais la ville s’enorgueillit d’une des plus belles fontaines de France (le monument aux Girondins) ; celle des Trois Grâces attire également les visiteurs dans son écrin classique.

Cet article ne cherche pas à faire le guide, mais à offrir une synthèse qui renvoie aux différentes fiches de la base de données.

Pour accéder à la base : cliquez ici : http://e-monumen.net/mots-cles/bordeaux/

Si d’emblée, le visiteur se précipite voir le monument aux Girondins où les grandes fonderies comme Val d’Osne, Denonvilliers, Durenne et Barbedienne ont participé (c’est le monument le plus photographié de Bordeaux), on n’oubliera pas la fontaine des Trois Grâces  (certains y voient, derrière le modèle de Visconti) les trois femmes (ou maîtresses) de Napoléon III : vasque de Durenne, bronzes de Thiébault…

Pour ces deux magnifiques fontaines, il convient de venir de jour et de nuit pour découvrir leur mise en valeur…


Pour rester dans le registre des fontaines, les Wallace qui ont connu une histoire mouvementée ornent la ville : (voir l’article spécialement préparé avec nos correspondants bordelais : il vous donne la liste de ces fontaines et les liens vers les fiches de présentation).

La magnifique fontaine Amédée Larrieu datant de 1901 : elle est en pierre mais les magnifiques formes de la fontaine et des personnages sont présentées devant une grille monumentale art nouveau en fonte : aussi elle mérite amplement le détour.

Nous avons également trouvé, au fil de nos promenades, des balcons : ils sont extrêmement nombreux aussi avons-nous sélectionné des exemples sortant de l’ordinaire  des petits oiseaux et une Liberté …

A propos de Liberté, nous espérions voir une fonte ou un bronze dans le quartier des Chartrons, place Picard.  Hélas, la statue est en résine ; fondue lors de l’occupation allemande, elle attend des jours meilleurs ; il est question de la refaire et de la réinstaller comme fontaine d’autrefois.

Les aléas de l’Histoire ont également frappé les allées de Tourny : une des fontaines du Val d’Osne est à Soulac-sur-Mer où elle attend des soins nécessaires ; l’autre a été mieux traitée par un mécène (Simons) qui l’a offerte à la ville de Québec pour les 400 ans de la ville.


IMG_2628

IMG_2629

Vu sur la façade d’un magasin d’herboristerie : les fontaines sont un des emblèmes de Bordeaux : les Trois Grâces et le monument aux Girondins.

Le patrimoine de fonte de Bordeaux, ce sont de très nombreux lampadaires anciens (Val d’Osne – Boyreau place de la Comédie et sur la rive droite de la Garonne) ou modernes (GHM, place de la Bourse , place Meynard ).

Le bronze est également présent avec d’autres statues : un étonnant buste de F. Mauriac en bronze, signé Zadkine prouve qu’on peut faire encore de la représentation avec l’art contemporain.

De Mercié, un groupe plus classique, place Jean Moulin : Gloria Victis.

Quand à la Notre-Dame d’Aquitaine, toute parée d’or, en haut de la tour Pey-Berland, nous avons cherché à savoir de quel métal  elle était faite : du cuivre, nous a-t-on assuré…

585 vues