1er octobre 2017 – La Coulée à Dommartin-le-Franc : images d’une réussite (MàJ)

Coulée 2017: la traditionnelle coulée au cubilot organisée par l’Aspm avec les professeurs et les élèves du lycée Loritz de Nancy  – et la participation active des fondeurs de la Haute-Marne –  a eu lieu le dimanche 1er octobre 2017.
Commentaire : Sylvain Roze – Photos  Sylvain Roze (et en noir et blanc, de Jean L’Huillier, professeur au lycée Loritz)
 Voir aussi l’article paru le 7 octobre dans le JHM : cliquez ici
La matinée commence par la réception du Lycée Loritz et la mise en place du matériel et la préparation du cubilot. Les équipes sont formées pour chaque poste. Pendant ce temps, un groupe prépare des moules réalisés sur place selon les anciennes pratiques. Des visiteurs participent activement à cette activité, en particulier Mme Gosset , la présidente de l’Association Sauvegarde et Promotion des Œuvres d’Art de la fonderie Ducel de Pocé-sur-Cisse, venue spécialement pour assister à cette manifestation.La matinée est rythmée par le son du marteau qui frappe le fer sur l’enclume dans la partie du bâtiment occupée par la forge.
Après cette matinée bien remplie, tout le monde se rend sur le site de Metallurgic Park pour prendre un repas préparé par d’autres membres de l’Aspm.
Ensuite les visiteurs répartis dans la halle de coulée ont entendu les explications de Mme Robert-Dehault , présidente de l’Aspm , de M. Couturier ancien fondeur et de M. Devoy ancien mouleur qui a travaillé comme mouleur dans ce site.
Au cours de cette coulée un moule très spécial a été préparé par la Ghm à Sommevoire. En effet M. Patrick de la Paumelière, propriétaire de la Forge de Paimpont (Ille-et-Vilaine) qui rénove depuis des années cet ancien site industriel avait besoin d’une pièce très spéciale, la marâtre du haut-fourneau.
Cette pièce en fonte est la barre qui supporte la maçonnerie du haut-fourneau, située au dessus du trou de coulée. M. de la Paumelière, en photo avec Mmme Robert-Dehault, est venu spécialement assisté à cette coulée.
D’autres moules ont été coulés lors de cet après-midi.
Après refroidissement, des moules ont été ouverts afin de constater le résultat. (Voir la cariatide d’une fontaine Wallace coulée à cette accasion).
La marâtre est restée dans son moule: elle sera démoulée dans quelques jours pour assurer un refroidissement très lent pour éviter des déformations de cette poutre. [voir ici cette opération]
Une ancienne èlève,  Soizic  – qui est venue en tant qu’élève pendant plusieurs années –  est revenue aujourd’hui après avoir terminé sa scolarité et après avoir intégré le service méthode des Fonderies Salin à Dammarie-sur-Saulx.
La journée s’est terminé avec la satisfaction de tout le monde et en particulier de M. et Mme Chabanne de Nogent-en-Bassigny qui ont fait un don de machines anciennes et qui ont pu voir leurs machines qui vont faire partie du Conservatoire des Arts de la Métallurgie, en cours de réalisation.
Tout les participants ont prévu de se retrouver en 2018 pour la prochaine édition.

Une autre vision en noir et blanc de Jean Lhuillier :
« Quelques images à peine sèches pour transcrire l’atmosphère de ces lieux chargés d’histoire, de savoirs-faire, de fumées et d’odeurs piquantes, bravo les artistes 😉 »

161 vues