Revue de presse : Vazerac (Tarn-et-Garonne)Tout savoir sur les croix de nos campagnes…

Revue de presse (la Dépêche du Midi 25  septembre 2019)

Vazerac (Tarn-et-Garonne)

Tout savoir sur les croix de nos campagnes…

La conférence

Elles sont partout dans notre civilisation chrétienne, sur les édifices et au hasard des routes ou chemins, des places de villages. L’association Anap-Quercy s’y est intéressé à partir de la restauration du socle en brique de la croix de Roques, près du village.

Les deux retraités bénévoles, Francis, le maçon, et André, le bricoleur expert, ont passé de nombreuses journées à brosser les briques, creuser les joints et les regarnir. Ensuite ils ont refait le bas du socle en découpant sur mesure des briques anciennes. Le résultat est sous nos yeux, modèle à suivre pour continuer d’autres petits chantiers. La critique est facile et les bénévoles pas si nombreux !

L’abbé Passerat a tout expliqué.

La croix restaurée

Un diaporama tournait plus loin, dans l’église, sur des dizaines de croix repérées à Vazerac et autour. L’abbé Passerat avait été invité à venir expliquer l’histoire et le sens des différentes croix dans nos campagnes. La plupart des plus anciennes, en pierre, ont disparu, usées ou détruites, remplacées par le métal. Il existait un catalogue : celle de Roques vient d’une fonderie en Haute-Marne ! (voir ici : https://e-monumen.net/patrimoine-monumental/croix-de-carrefour-vazerac/)

Les origines sont diverses : croix de carrefours, de missions, de rogations, de mémoriaux, de limites de territoires, d’anciens cimetières, d’églises détruites (Saint-Denis du Fustin). Dans notre culture générale, le mot croix se trouve dans plusieurs expressions langagières. D’anciennes croix sont sauvegardées dans un coin de cimetière, un presbytère, une sacristie ou même au fond d’une grange ! Ouvrez l’œil, c’est le moment de les valoriser comme celle de Roques. L’abbé Passerat a tenu un propos agréable et passionnant en ces journées du patrimoine, devant soixante personnes attentives. Et savez-vous pourquoi on voit parfois un crâne et deux tibias croisés au pied d’une croix de calvaire ? L’Anap est en mesure de vous donner l’explication, venez rejoindre l’association avec ses nombreux ateliers !

Pierre Baffalie (La Dépêche du Midi)

Anap : Association Nature Art Patrimoine  – Moulin de Robert 82220 Vazerac

Le but de l’association est de créer, recueillir, partager des connaissances, des savoirs, des techniques qui respectent, préservent, développent notre patrimoine naturel régional, artistique ou technique.

Petit florilège des croix de métal à Vazérac

Voir également : https://e-monumen.net/patrimoine-monumental/christ-chevet-de-l-eglise-vazerac/

 

 

131 vues