Revue de presse : l’Est Eclair s’intéresse à Dommartin-le-Franc

La métallurgie haut-marnaise,un savoir-faire unique au monde

PUBLIÉ LE 22/08/2014 Par Annabelle Iglesias

ecran_2014-08-23_à_07.46.20
Pendant la visite, le guide explique aux visiteurs le travail des sableurs et des mouleurs dans la fonderie.

cliquez sur la vignette

http://www.lest-eclair.fr/loisirs/la-metallurgie-haut-marnaise-un-savoir-faire-unique-au-monde-ia35b0n269671

Objets d’art mythiques et pièces contemporaines sont exposés dans cette ancienne fonderie qui, aujourd’hui, retrace l’histoire de la métallurgie en Haute-Marne.

Qui aurait cru que, dans le petit village de Dommartin-le-Franc et ses alentours, ont été fabriqués des objets d’art mondialement connus et des pièces en fer et en acier de haute technologie. Metallurgic Park, un projet financé par la communauté d’agglomération Saint-Dizier, Der et Blaise est là pour en témoigner. Ce musée de la métallurgie, qui a ouvert ses portes en 2010, dévoile à ses visiteurs le processus de transformation du minerai de fer en fonte, ainsi que de nombreuses productions, exposées dans une ancienne fonderie, fermée en 1886.

Art et objets du quotidien

Simon Lemoine, médiateur culturel et gérant du site, nous entraîne vers le haut-fourneau de 1834, pièce maîtresse de l’usine, qui servait autrefois à transformer le minerai de fer en fonte. Un travail difficile et épuisant mis en scène dans un spectacle son et lumière qui plonge les visiteurs dans la vie de nombreux métallurgistes haut-marnais du XIXe siècle, qui passaient la plupart de leur temps sur ce lieu en activité jour et nuit.

Dans la halle de coulée se trouvent également des pièces en fonte, fabriquées, pour la plus grande partie, à Dommartin-le-Franc. Taquets et plaques de cheminées, fourneaux et cuisinières sont les fruits d’un dur labeur et d’un savoir-faire unique.

Menée par un membre de l’Association pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine métallurgique haut-marnais (ASPM), la visite se poursuit dans la halle à charbon, un véritable musée d’art et d’histoire de la métallurgie. Statue de Jeanne d’Arc, fontaine Wallace, monument aux morts et reproduction d’un obus de la Première Guerre mondiale attirent tous les regards. Au centre de la pièce, un écran géant sur lequel est projeté un film court, explique au public la fabrication d’une pièce contemporaine complexe de A à Z. L’évolution de la métallurgie du XIXe siècle à nos jours est retracée dans cette halle où était stocké autrefois le charbon de bois.

Expositions et ateliers pédagogiques

L’exposition éphémère « 1814-1914-2014, métamorphoses d’un territoire métallurgique » est à découvrir jusqu’en novembre. Deux cent ans d’histoire industrielle sont expliqués à travers des chronologies détaillées. On y apprend notamment que les mythiques entrées de métro parisiennes ont été fabriquées en Haute-Marne au tout début du XXe siècle, tout comme les statues du pont Alexandre III, à Paris.

Mis en place cette année, des ateliers « découverte » sont accessibles aux enfants à partir de 8 ans et aux adultes. À caractère pédagogique, ils apprennent aux visiteurs à créer un moule en sable pour ensuite y couler une pièce en métal. L’occasion pour les participants de devenir acteurs de la visite.

573 vues