Revue de presse : JHM relate notre assemblée générale 2023

lu dans le Journal de la Haute-Marne

Associations. Sauvegarder, équiper, témoigner, animer, valoriser, rayonner, partager, rassembler et transmettre : ces neuf verbes résument les axes d’actions de l’Association pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine métallurgique haut-marnais.

En présence d’une quarantaine de personnes, Elisabeth Robert-Dehaut, présidente, a ouvert l’assemblée générale ordinaire de l’Association pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine métallurgique haut-marnais (ASPM). Cette réunion s’est tenue samedi 28 janvier, à la salle Ménissier de Wassy, en présence de Laurent Gouverneur, conseiller départemental, de Luc Brossier, maire de Dommartin-le-Franc et de Jean-Alain Charpentier, maire de Wassy.

En ouverture à son rapport moral, la présidente a rappelé que la feuille de route de l’association était toute tracée avec la mise en application du programme décliné en neuf verbes et qui se traduit en mots simples : sauvegarder, équiper, témoigner, animer, valoriser, rayonner, partager, rassembler et transmettre.

Pour ce faire l’association a besoin du soutien sans faille de ses adhérents mais pas seulement. En effet l’ASPM souhaite également le soutien de la Drac, de la Région Grand Est qui, actuellement demeure plus que silencieuse vis-à-vis de l’ASPM, du Conseil départemental, des collectivités territoriales et de l’Andra, sans oublier les mécènes et les bénévoles.

Dans son rapport d’activités, Elisabeth Robert-Dehaut a retracé la vie de l’association au cours de l’année passée en soulignant que cette dernière est forte de 250 adhérents à jour de leur cotisation.

Ensuite la présidente a détaillé toutes les actions menées avec notamment un gros chantier sur la toiture du Conservatoire des arts de la métallurgie, ainsi qu’une opération importante sur les collections de la halle des arts du feu avec la désoxydation et la protection de cuisinières, poêles, plaques, chenets et objets divers.

L’année 2022 a aussi connu d’autres actions et animations avec la traditionnelle la 26e coulée au cubilot du lycée Loritz de Nancy qui a toujours le même succès.

Des projets importants pour 2023

Le travail conséquent au cœur des activités de l’association en 2022 pour la halle des arts du feu se poursuivra tout au long de l’année en cours avec la poursuite de l’inventaire des pièces présentes dans la halle. Les autres actions programmées pour 2023 se répartissent sur deux sites, Metallurgic Park et le Conservatoire.

A Metallurgic Park les bénévoles vont s’atteler à la préparation de la mise à feu du Wilkinson lorsque les travaux d’isolation de la toiture seront réalisés ; ceux-ci sont d’ailleurs inscrits au budget de la communauté d’Agglomération. Bien sûr l’ASPM va poursuivre le partenariat qu’elle entretient quotidiennement avec Metallurgic Park.

Au Conservatoire la priorité sera donnée à la poursuite de l’installation des collections et le marquage des objets du Conservatoire par QR codes. A cela s’ajoutent la finalisation des inventaires, ainsi que la poursuite des travaux de mise hors d’eau et hors d’air des bâtiments avec des travaux d’entretien au niveau des fenêtres.

L’ASPM a également le projet d’animer le Conservatoire avec des témoignages filmés d’anciens ouvriers. Enfin, le don du fonds de modèles des Fontes d’art de Dommartin devrait se faire en 2023 ; celui-ci est composé de 90 caisses représentant 45 tonnes de modèles à inventorier, classer, restaurer et installer. L’association va également poursuivre l’enrichissement et l’amélioration du site Internet, ainsi que la base de données, la numérisation et la mise en ligne des catalogues, ouvrages et autres documents. Il est prévu de créer et mettre en ligne des fiches de fontes d’art et monuments dont le nombre en attente reste important malgré le travail quotidien de l’équipe dédiée.

Enfin l’ASPM va renforcer ses partenariats, notamment avec les Compagnons de Saint-Pierre dans le cadre de la récupération des modèles Durenne, ainsi qu’avec le lycée Loritz de Nancy qui demeurent également une priorité.

L’assemblée générale s’est conclue avec une conférence tenue par Dominique Perchet qui a expliqué le “Soft Power”, courant philosophique qui se voit plus efficace que les armes pour créer un empire.

De notre correspondant

André Michel

Loading

362 vues