Revue de presse : Historia à Sommevoire et Dommartin-le-Franc “ces statues qu’on déboulonne”

Après le passage d’un journaliste et photographe de la revue Historia, voici les pages qui ont été publiées : 6 au format pdf, accessibles par ce lien : 

Reportage Historia GHM Nov 2020

2 pages de ce dossier – rappelons que vous pouvez voir en images le reportage fait en août sur leur venue en Haute-Marne  cliquez sur ce lien :

Introduction : 

LE PEUPLE ENDORMI DES STATUES DE LA IIIE RÉPUBLIQUE

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, la France citadine, en pleine mutation, cède sans réserve à la statuomanie, qui touche jusqu’au mobilier urbain. L’âge d’or de la fonderie d’art.

Coulées de bronze ou de fonte, les statues ne confèrent qu’une fragile immortalité à leurs illustres modèles.Maculées, déboulonnées, démembrées, décapitées, noyées, elles sont assassinées depuis la plus haute Antiquité. La révolution de 1789, en inventant le « vandalisme » et la notion de patrimoine, a sauvé de l’enfer de la destruction des oeuvres majeures de l’Ancien Régime honni et du Moyen Âge, en les muséifiant. Suivent coups d’État et révolutions du XIXe siècle qui font le bonheur des déboulonneurs. Dans ce contexte, la IIIe République, forte de ses valeurs universelles, de sa mission civilisatrice et de sa foi dans le progrès, la science et l’industrie, se veut l’institutrice de la nation en saturant l’espace public d’images de pierre, de bronze ou de fonte. Honneur aux pères fondateurs, aux martyrs de la République, aux grands patriotes et aux bienfaiteurs de l’humanité. Et aussi, dans une volonté de démocratisation et de valorisation des provinces, honneur …

Référence de la revue : https://www.historia.fr/parution/mensuel-887

132 vues