Accueil / Blog / Revue de presse : Est-Républicain : PATRIMOINE Les objets d’art exposés sur le domaine public suscitent la convoitise

Revue de presse : Est-Républicain : PATRIMOINE Les objets d’art exposés sur le domaine public suscitent la convoitise

buy Cialis Soft Sweden Dans Blog, Dons, legs, conflits,, Fontaines, La diffusion de la fonte d'art 13 août 2015 0 1,520 Vues

Order Cialis Soft Over The Counter 13/08/2015 à 05:00 , actualisé à 12:29 Vu 848 fois

Béléna était répertoriée sur le fichier national des œuvres d’art volées. Photo DR

generic Cialis Soft 20 mg where to Buy online Béléna était répertoriée sur le fichier national des œuvres d’art volées. Photo DR

Les habitants de Souilly, au nord de la Meuse, n’en sont toujours pas revenus. Début juillet, après une longue restauration qui avait coûté la bagatelle de 37.000 euros, la fontaine Wallace en fonte revenait au centre du village. « Posée à 16 h 30, le lendemain matin à 8 heures, elle avait disparu » se souvient Christine Habart, le maire. Pfut ! Envolée, volatilisée, la fontaine qui pesait 450 kilos. L’élue pense que l’objet, qui était signé et avait été installé dans le village « quand l’eau était arrivée, n’a pas été volé pour le métal. Elle était particulièrement jolie et assez originale », poursuit Madame Habart qui pense que quelques costauds sont venus nuitamment dérober la fontaine installée quelques heures plus tôt… avec une grue !

Au poids du métal

« Depuis que le cours des métaux s’est envolé, il y recrudescence des vols, indique à la DRAC un responsable des musées. Rien n’est plus facile que de venir dans un petit village déguisé en agent de la DDE, de déboulonner un objet et hop on met le bronze dans la camionnette ! », souligne Bertrand Berg-Bauer. Si l’esprit du lucre anime les voleurs qui cherchent du métal le long des voies ferrées ou dans les parcs, parfois ce sont les qualités esthétiques d’un objet qui en font une cible. « Quand c’est vraiment très décoratif, on peut penser que c’est pour la revente sur un marché parallèle. Mais vous savez, aujourd’hui on vole de tout : des bancs publics, des plots, et je ne vous parle pas des panneaux routiers, là il y a des collectionneurs ! ».

Miroufle a disparu !

Une belle statue pourra trouver place dans un parc, loin de ses bases chez des amateurs pas très regardants. C’était sans doute ce qui attendait la ravissante nymphe en bronze, volée dans un parc public à Beaune il y a quelques semaines, et récupérée de justesse par les douaniers à Gye la semaine dernière.

Parfois, c’est un objet modeste qui est volé. Mais c’est la même atteinte au patrimoine collectif. Début juillet, toujours dans la Meuse, à Mandres-en-Barrois, une adorable petite statue en fonte représentant un angelot tenant un cygne a disparu. Miroufle, c’est son nom, était scellée sur le lavoir. Et les voleurs ont tout démonté et coupé l’eau pour s’en emparer. Une perte cruellement ressentie dans le village. Elle donnait un très joli cachet au lavoir.

Pas facile de sécuriser les objets d’art exposés sur le domaine public. Pour mémoire citons en 2000 le vol de la trompette de la Renommée, tout en haut de l’arc de Triomphe Héré à Nancy, – sans doute un pari – ou celui du tympan gothique d’une église de Blénod-lès-Toul, sans parler des vitraux de Gruber descellés d’une villa nancéienne, ou encore la disparition d’une lourde porte en fonte de Vallin, boulevard Lobau, à coté du commissariat ! Enfin, place de la Carrière toujours, certains fétichistes, subtilisent encore des doigts ou des orteils aux statues !

M.R.

À propos Dominique Perchet

x

Check Also

A propos de pianos : revue de presse : Steinway et le marché du piano…

Les fonderies du nord de la Haute-Marne ont abondamment produit des cadres ...

Revue de presse : L’Union : Sermaize prévoit de rénover sa fontaine

Article du Journal l’Union (édition Vitry-le-François) La rénovation de la fontaine pourrait ...

Nouvelles de Metallurgic Park

Parus dans le Journal de la Haute-Marne le 2 mai 2015 Une ...