Puerto de Santa Maria : toros en la bodega Osborne

Entre Jerez de la Frontera et Cadiz, Puerto de Santa Maria  est l’une des voies d’accès à l’Atlantique via le Guadalete. Mais ici, c’est un autre fleuve, celui du vin, le fino et la manzanilla, qui trouve son port dans la grande bodega (chais) Osborne (également célèbre au Portugal).

Osborne est célèbre pour le fameux taureau qui, en silhouette, sur les collines espagnoles ponctue les voyages ; il a failli disparaître,mais c’est désormais un patrimoine national protégé. http://fr.wikipedia.org/wiki/Taureau_Osborne

toro_osborne

Osborne, c’est pour nous la surprise de découvrir deux taureaux signés Isidore Bonheur orner la façade du siège social de l’entreprise. Ils sont en fonte (Marie-José Perchet fait le teste de l’aimant devant un taureau prêt à charger), mais comme le piédestal est enfoui dans le gazon, nous n’avons pu voir la signature de la fonderie.

img_37520wNous avons pu cependant entrer pour nous approcher, examiner de près les bêtes, les photographier.

voir la fiche e-monumen.net

Le seul hic, ce sont les cornes : en comparant la fiche de la fonderie du Val d’Osne, on voit bien qu’ils sont en tout point identiques sauf les cornes. Manifestement, à la commande, on a demandé à la fonderie de les modifier et de mettre des vraies cornes d’un taureau espagnol et non pas les cornes plus discrètes d’un Charolais.

Il reste à trouver l’histoire de cette acclimatation sous le climat andalou de taureaux made in France.


Références : www.osborne.es

les taureaux publicitaires :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Taureau_Osborne http://es.wikipedia.org/wiki/Toro_de_Osborne


 

 

989 vues