Promenade dans le cimetière de Choisy-le-Roi

Ce n’est pas le Père Lachaise ; le cimetière communal est peut-être plus représentatif de la France moyenne que  le  parc urbain parisien plus exceptionnel. Mais, en se promenant dans les allées d’un espace aéré, plutôt minéral (la pierre et le marbre dominent) on trouvera ici est là des traces de l’Histoire, petite ou grande. La fonte y joue une rôle : elle n’est pas exceptionelle mais est présente.


 Deux grands points d’intérêt :

• le monument aux combattants de la guerre de 1870, avec le “mobile” campé par le sculpteur Guéraud et fondu par A. Durenne aux dernières années du XIXe siècle  apparemment.

P1040647

• les trois caveaux de la famille Boulenger, les grands industriels de la faïence qui sont enterrés ici dans ce cimetière. Trois caveaux identiques, derrières leurs ifs, bien visibles car ces édifices sont plutôt rares ici. L’état des lieux est plutôt un crève-coeur : les portes sont enfoncées, la rouille gangrène les fontes, des portes ouvertes laissent l’intérieur des caveaux (avec la plaque tombale de la famille Boulenger) à tous vents. Les vases en fonte sont de travers, endommagés.

Ici et là, dans le cimetière où la pierre et le marbre dominent, vases, urnes, croix, chaînes en fonte, généralement corrodées, ponctuent la promenade. Nous vous invitons à cette promenade sans hiérarchie, sans préséance. Des flambeaux, des croix, et cette urne funéraire visible dans le catalogue Ducel et Val d’Osne

P1040659  P1040661


Vous pouvez voir sur la base de données : (cliquez sur les liens…)

toutes les fiches de la base sur Choisy-le-Roi

Urne Ducel Val d’Osne


Monument aux morts de Guéraud et Durenne


les tombes “Boulenger” 


873 vues