Notre-Dame de Sion : Assumpta est

La vierge monumentale de Sion (Meurthe-et-Moselle)

avait dû être déposée en urgence à la suite d’un incendie dans le clocher. Cela avait permis de voir de près cette grande oeuvre de la fonderie de Tusey (Vaucouleurs).

DSCF0882Les travaux menés en 2007 ont permis de replacer la Vierge qui domine à nouveau le Saintois. L’événement a drainé une foule considérable, venue voir le chantier.

Haut lieu de pèlerinage à la Vierge Marie, la basilique de Sion fut reconstruite en 1741 à l’emplacement de l’église initiale. Surplombant la plaine, son clocher de 45 mètres était, avant d’être ravagé par un incendie en 2003, surmonté d’une imposante statue de la Vierge haute de 7 mètres.

L’édifice renferme un chœur gothique de 1325, fermé par une magnifique grille en fer forgé exécutée par un artiste de l’école de Jean Lamour.

Au dessus de l’autel est fixée une croix de Lorraine brisée, déposée en 1873 après le rattachement de la Lorraine à l’Allemagne. Elle portait alors l’inscription (formulée en patois) “Ce n’est pas pour toujours”. Lorqu’en 1920 la région redevint française, ces mots furent recouverts d’une palmette dorée portant la phrase “Ce n’était pas pour toujours”. Depuis 1946 et la fin de la Seconde Guerre mondiale, une seconde croix repose à côté de la première, portant celle-ci l’inscription “Maintenant c’est pour toujours”.

DSCF0888

Rappelons l’importance de ce site occupé dès l’époque préhistorique, rénové peu à peu par le conseil général de la Meurthe-et-Moselle ; les fontes d’art sont nombreuses.

683 vues