Les chaussées des moulins ou barrages historiques enfin considérés (et protégés ?)

Depuis plusieurs années, la directive sur l’eau (continuité écologique, qualité de l’eau, circulation des poissons) avait pris en France la forme d’un combat contre les seuils, qu’on les appelle barrages, chaussées de moulins, d’usines, de forges. Ce qui permettait d’exonérer dans le bilan de la dégradation réelle des eaux les importantes pollutions riveraines, de toutes origines, agricoles, industrielles, citoyennes…

Les associations de patrimoine se sont émues car, si les moulins sont bien étudiés, les chaussées qui sont indissociables et qui témoignent des révolutions techniques dès le Moyen-Age, étaient ignorés des historiens et menacées d’effacement.

Une nouvelle instruction vient de nous être communiquée (merci Hydrauxois) et elle prévoit qu’avant tout chantier, un état et un diagnostic « patrimonial » devront être faits. Cela change la donne : les propriétaires, les municipalités mais aussi les associations pourront attirer l’attention sur la richesse historique de telle ou telle chaussée. C’est donc une nouvelle responsabilité qui incombe aux associations au cas où ce patrimoine serait toujours la cible des pelles mécaniques : connaître pour décider…

Téléchargez les documents listés ci-dessous pour lire la lettre d’instruction et découvrir la grille d’évaluation.

Note Utilisation Grille Patrimoine Vf

Hydrauxois L’Etat Demande Une Évaluation De La Valeur Patrimoniale Et Paysagère

Grille Analyse Vf Août2017

2017 Lettre Commune Patrimoine CosignMCC

 

25 vues