Domaine de Valrose Nice : restauration de la fontaine Durenne

Le domaine de Valrose dépend de l’université de Nice : il est orné de très nombreuses sculptures dont des fontes remarquables.

Source : GATIER Pierre-Antoine, Etude préalable à la restauration du Belvédère du Château de Valrose : Rapport de synthèse  [dactylographié], avril 2001, 26 p.

Durant une nuit de novembre 1999, après une période de fortes pluies, un arbre  s’est abattu sur la terrasse belvédère, fracassant une partie du parapet ainsi que la fontaine en fonte érigée lors de la construction du Château de Valrose par l’architecte Grimm  pour le Baron Von Derwies, dans les années 1870.

Depuis, et pour d’évidentes raisons de sécurité, le sentier se trouvant à proximité  a été interdit  d’accès et l’Office National des Forêts à procédé à une étude préventive  du Parc Valrose – se concluant par de nécessaires élagages si certains arbres  menaçaient de se transformer en épées de Damoclès…

Les dangereuses fissures provoquées dans les voûtes de soutènement du Belvédère  nécessitaient  des travaux de confortation qui ont été l’occasion d’une restauration d’ensemble  de la terrasse belvédère.

Surplombant la cour d’honneur du Château, la terrasse belvédère est reliée par un  terre–plein à l’ancienne entrée d’honneur du Théâtre de Valrose. Elle constitue  à l’origine une sorte de foyer en plein–air pour les invités du Baron Von Derwies  pendant les entractes de concerts,  offrant un point de vue panoramique sur les collines  et  jusqu’à la mer.

Texte : Dominique Laredo Université de Nice – voir ici http://insitu.revues.org/9949

La revue Fontes a déjà évoqué ce domaine en son numéro 45 de mai 2002

Les liens de l’article initial qui permettaient d’accéder au dossier de restauration ne sont plus actifs.

629 vues