(Dé)Faites le pont….

Vérité en deça, en delà.


Dieppe : le pont Colbert vient d’être sauvé : il est classé pour empêcher sa démolition par les autorités portuaires qui voulaient du moderne.

Le pont du Garrit  sur la Dordogne, signé Hachette et Driout et datant de 1892 (voir la fiche dans e-monumen) a été également sauvé…  L’ASPM l’avait visité en 2015 comme le rappelle cet article paru dans notre blog.


A Saint-Dizier, le modeste pont sur le canal (dont nous ignorons l’origine – il faudrait avoir le permis de démolir pour connaître mieux son histoire, son origine, le lieu de fabrication) vient d’être démoli.

Quel était son rôle dans la structuration de la ville, son utilité ? Dans quel état était-il ? Quelles étaient les possibilités de rénovation ?  Autant de question qu’on peut légitimement se poser, mais c’est un peu tard.Ce pont a joué un rôle certain dans l’histoire de la ville et de son économie. Il aurait peut-être pu assurer des circulations douces entre les deux rives; sachant que l’emprise de cette ancienne voie ferrée se poursuit vers le sud, en direction de la vallée de la Marne.

 

71 vues