Chili : la fontaine de Tomé part en restauration

Durement éprouvée par les tremblements de terre, le temps, la fontaine de Tomé ( modèle 551 du Val d’Osne : fiche visible par ce lien)  a été achevée par le séisme de 2010. Elle avait été heureusement mise à l’abri, mais en morceaux comme un puzzle, ce qui a permis de la conserver et de la protéger temporairement alors qu’en 1939, la statue supérieure avait disparu au moment du fort tremblement  de terre d’alors.

elsur_tome Depuis des années, par l’étude assidue conduite  par Rolando Saavedra Villegas, notre correspondant à Tomé, historien de cette ville située au nord de Concepción, on savait que la rouille avait miné de l’intérieur la structure métallique. La secousse de 2010 n’a fait que parachever  les effets de la corrosion. Après une patiente recherche de financement, un accord a été trouvé pour mobiliser les fonds nécessaires. Fin mars, la fontaine a pris le chemin de Santiago du Chili où opère une entreprise de restauration de fonte d’art (Taller Montes Becker http://www.fundicionartistica.cl/ )  dont la renommée est bien établie. (Cliquez sur la miniature pour afficher la coupure du journal El Sur)

Dans le reportage photo qui suit, vous pouvez voir l’état de la fontaine à la mi-mars. Photos Dominique Perchet mars 2011

762 vues