À propos de Richard Wallace: une biographie éclaire un personnage opaque…

À propos de Richard Wallace: une biographie éclaire un personnage opaque…

« Une fortune qui l’a rendue célèbre: Richard Wallace a donné son nom à la fameuse collection d’art, installée à Londres, qui rassemble des peintures et sculptures françaises, espagnoles, flamandes des XVIIIe et XIXe siècles. Il est aussi le généreux bailleur des fontaines Wallace, ces petits édicules en fonte qui offrent de l’eau potable aux Parisiens. Or, ce bienfaiteur de l’humanité s’est révélé un brillant captateur d’héritage » C’est ce qu’écrit Alain Beuve-Méry en rendant compte de la biographie de cet amateur d’art dont finalement on ne sait pas grand-chose, mis à part ses œuvres philanthropiques.

« […] Richard Wallace, lui, a réussi à se faire passer pour le fils d’un riche aristocrate anglais dont il a finalement hérité » C’est ce que démontre Lydie Perreau historienne d’art et descendante de la famille Seymour-Conway, marquis de Hertoford. Wallace se serait fait passer pour son fils, alors que le marquis était stérile. Il aurait ainsi mis la main sur une fortune considérable, dont beaucoup de biens dans Paris notamment dans les passages couverts.

La fortune de Richard Wallace de Lydie Perreau. J-C Lattès, 300 pages., 19,50 euros.

Illustration  ; caricature de Wallace en fontaine par Georges Lafosse.

richard_wallace

625 vues