20 septembre : le bas-fourneau de Dommartin-le-Franc

Dans le cadre des journées du patrimoine, Dommartin-le-Franc a été le “théâtre” d’une démonstration pas si fréquente : la production de fer en procédé direct au bas-fourneau.

L’allumage a débuté vers 11 h : il s’agissait de préchauffer cette construction construite la semaine précédente (qui avait ainsi pu sécher – voir article correspondant), à l’aide de bois et ensuite de charbon de bois.
Ensuite la porte a été fermée à l’aide de brique et de glaise.
Le bas fourneau a été rempli entièrement de charbon de bois.
Le préchauffage s’est poursuivi jusqu’à 12h 30.

Le minerai de fer a ensuite été rajouté a raison de 2 kg, puis recouvert de 8 litres de charbon de bois, toutes les 15 mn. L’opération s’est poursuivie jusqu’à ce que le minerai de fer (30 kg préalablement préparé) soit déversé dans la cheminée.

Cette préparation a consisté à casser les blocs pour obtenir des morceaux de taille inférieure à 1 cm afin de faciliter la réduction de ce minerai.
Vers 17 h 30, la porte a été démontée afin d’extraire les résidus de la combustion  :  la loupe de fer est apparue.

C’est une masse spongieuse qui doit ensuite être chauffée pour être martelée afin de séparer les scories contenues dans cette masse du fer .
Cette réduction a été  menée jusqu’à son terme, mais il y  a quelques améliorations à prévoir pour une prochaine expérimentation.

Environ 200 personnes ont visité le site, participé aux ateliers de moulage ;  un grand nombre de ces visiteurs est resté pour assister au défournement du bas-fourneau.
Une très bonne journée et un résultat satisfaisant pour cette expérience : reportage photo de Sylvain Roze.


 

831 vues