15 octobre : Retour de la statue de Saint-Martin à Tours

Un bronze signé Hugues (sculpteur) Thiébault (fondeur de bronze), restauré en Dordogne (SOCRA).

capture-decran-2016-10-15-09-56-29

Avant de retrouver son emplacement sur le dôme de la basilique, samedi, la statue de saint Martin sera installée place Châteauneuf dès aujourd’hui.

 La statue de saint Martin revient, samedi, à son emplacement d’origine. Comme au début de la construction de la basilique, en 1886, quand l’architecte Victor Laloux choisit le sculpteur Jean-Baptiste Hugues pour ériger une statue du saint au sommet du dôme, elle va trôner à 51 mètres au-dessus du sol.

A l’époque, l’artiste « choisit de représenter saint Martin dans son habit d’évêque, à la manière byzantine, pour être dans le style de l’édifice », explique la Ville. La statue de bronze est coulée en 1889 par le fondeur parisien Thiebaut. « Bénite par l’archevêque le 12 novembre 1889, elle est posée sur le dôme de la basilique le 14 novembre, en présence de l’architecte et de l’artiste. » La statue mesure 4,25 mètres et pèse 1,7 tonne.
Depuis cette période, le saint domine la ville. Mais voilà qu’en 2011, un morceau de corniche en plomb tombe du dôme sur la chaussée, sans faire de blessé. Il faut mettre en place un filet de protection. Des études sont lancées pour vérifier la solidité de l’édifice. En 2014, la sentence tombe. Le socle qui maintient la statue est trop usé. Il faut organiser une importante campagne de travaux et descendre l’œuvre. En parallèle, la municipalité lance une souscription publique pour financer une partie des travaux (aujourd’hui 500.000 € ont déjà été collectés). Le principal chantier concerne le dôme. Les 30.000 briques qui le forment sont retirées au profit d’une nouvelle charpente en bois. Les plaques de plomb qui le recouvrent sont refondues et réutilisées à près de 90 %.
La statue, elle, file en Dordogne pour se refaire une beauté : fissures et accrocs réparés, la patine qui la protège est conservée, les marques de pollution sont retirées, la dorure sur les parties concernées a été restituée.
Pour éviter que la statue ne menace une nouvelle fois de tomber dans plusieurs décennies, le mât de fixation n’est plus en acier mais en inox. Une ventilation a même été aménagée pour limiter les dommages de la condensation.

> Vendredi. La statue arrivera en provenance de Dordogne, où elle a été restaurée, et sera installée place de Châteauneuf à partir de 16 h. Une animation polaroïd est organisée pour les traditionnelles photos souvenir, de 16 h 30 à 18 h 30.

> Samedi. Pour sa remontée sur le dôme de la basilique, tout un programme de festivités a été mis en place. De 9 h 30 à 10 h, bénédiction de la statue et remise des reliques par Monseigneur Aubertin. De 10 h à 11 h 15, allocution et remise du parchemin dans la statue par Serge Babary, maire de Tours, suivie d’animations autour des stands dédiés à saint Martin. De 11 h 15 à 12 h : préparation de la statue. De 12 h 15 à 13 h, repose de la statue sur le dôme de la basilique.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2016/10/14/VIDEO.-Tours-saint-Martin-est-de-retour-!-2870818

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2016/10/14/Tours-saint-Martin-est-arrive-!-2870749

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2016/10/14/Qui-veut-voir-saint-Martin-2870408

capture-decran-2016-10-15-11-29-15 capture-decran-2016-10-15-11-28-50

Captures d’écran : images d’archives sur Youtube.

536 vues