Rechercher dans le site

Devenir rédacteur

Devenez un de nos rédacteurs ! Pour ajouter du contenu à ce site, inscrivez-vous

Newsletter "la Mougeotte"

Régulièrement, tenez-vous au courant des nouveautés du site en vous abonnant à la Mougeotte : c'est gratuit...
Vous êtes ici : Accueil

Articles

Métallurgie en Haute-Saône

Souvenir d'une exposition ancienne...

Téléchargez la page de la revue Haute-Saône Magazine - cliquez sur la vignette pour voir l'aperçu...

culture

Retrouvez toute son histoire dans une exposition “Noir de fonte”, du 17 mai au 13 octobre 2008, au Musée départementale Albert et Félicie Demard – Arts et traditions populaires à Champlitte.

 

Extrait : La Haute-Saône possède une forte tradition métallurgique depuis le Moyen-Âge. Le plus ancien haut- fourneau est celui de la Romaine
(commune de Pont-de-Planches), construit en 1310 par les moines de l’abbaye de la Charité. Les premiers hauts fourneaux construits au XIVe siècle avaient une hauteur de 5 mètres.

La Haute-Saône possède une forte tradition métallurgique depuis le Moyen-Âge. Le plus ancien haut- fourneau est celui de la Romaine (commune de Pont-de-Planches), construit en 1310 par les moines de l’abbaye de la Charité. Les premiers hauts fourneaux construits au XIVe siècle avaient une hauteur de 5 mètres.

[...]

En 1824, les 34 fourneaux de la Haute-Saône produisaient 24 000 tonnes de fonte et 25 800 tonnes en 1826, ce qui en faisait le deuxième département producteur en France. La production maximale est atteinte en 1856 avec 40 000 tonnes. Malgré une légère reprise de l’activité métallurgique (1870-1876), les hauts fourneaux cessent progressivement leurs activités : six seulement continuent à fonctionner en 1878. En 1880, le département ne possède alors plus que deux hauts fourneaux situés à La Romaine et à Chagey....